Comment repérer les escroqueries et protéger vos actifs financiers

En 2019, il y a eu 19 285 victimes de fraude et 98 millions de dollars de pertes attribuables à des fraudes au Canada, sans compter les cas non signalés1 Les fraudes touchant les particuliers prennent tellement de formes différentes que le Centre antifraude du Canada en a dressé une liste alphabétique2.

Une des difficultés réside dans le fait que les fraudeurs essaient constamment de nouvelles stratégies qui ne figurent pas encore sur une liste. Par exemple, pendant la propagation de la COVID-19 à travers le monde, des entreprises privées ont commencé à essayer de vendre des tests « plus rapides », des gens faisaient du porte-à-porte pour offrir des services de « décontamination » et des fraudeurs prétendant être des policiers tentaient d’imposer des « amendes » payables sur-le-champ aux personnes portant un masque3.

C’est pourquoi il est important de prêter attention aux signaux d’alarme et de surveiller de près les situations de fraude dont un proche pourrait être victime. N’oubliez pas que lorsque les conseillers ont le nom d’une personne-ressource de confiance, ils peuvent davantage aider leurs clients à se protéger contre la fraude.

Quelle incidence la fraude a-t-elle sur les investisseurs?

La fraude liée aux placements cible les investisseurs au moyen d’une offre trompeuse. Exemples de fraudes liées aux placements4 :

  • Les systèmes pyramidaux, qui recrutent des gens pour acheter des marchandises ou investir dans une entreprise, puis recrutent d’autres gens pour faire la même chose, chaque palier de personnes ramassant l’argent de l’échelon inférieur; assez rapidement, on arrive au point où il devient nécessaire de recruter plus de gens que la population mondiale. Les systèmes pyramidaux sont donc essentiellement insoutenables et peuvent faire perdre beaucoup d’argent aux personnes des échelons inférieurs quand ils s’effondrent.
  • Les combines à la Ponzi, qui promettent souvent des rendements élevés et peu risqués qu’ils financent grâce à l’argent versé par les investisseurs; il peut n’y avoir aucun placement sous-jacent. Par conséquent, en l’absence de nouveaux investisseurs, les rendements s’envolent et le promoteur disparaît souvent avec le reste de l’argent que lui ont confié des investisseurs.
  • Les ventes sous pression, qui offrent des actions d’une société qui est sur le point de s’inscrire en bourse; le problème, c’est que la société n’existe pas vraiment – il s’agit simplement d’un groupe de personnes qui font des appels à partir d’un bureau temporaire et qui disparaissent une fois qu’ils ont mis la main sur l’argent des investisseurs.
  • Les manipulations du marché, qui attirent l’attention sur un titre particulier dans lequel les promoteurs du stratagème ont investi massivement; lorsque les investisseurs achètent des actions, ils en font grimper le prix. Les promoteurs vendent ensuite leurs actions, ce qui en fait chuter le prix et lui fait perdre pratiquement toute sa valeur.
  • Les fraudes relatives aux REER, qui promettent une façon de retirer de l’argent d’un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) en franchise d’impôt en effectuant des retraits et en achetant des actions d’une « société admissible aux REER »; la société met fin à ses activités une fois l’argent recueilli et l’impôt est toujours payable sur les retraits.
  • Les escroqueries de change, qui annoncent des occasions de placement liées aux opérations de change qui n’existent pas (les fraudeurs prennent simplement l’argent et disparaissent), ou qui sont beaucoup plus risquées que ce qui est annoncé – d’une façon ou d’une autre, l’argent s’évapore.

Soyez proactif pour protéger vos placements

Même si vous entendez parler d’une occasion par l’intermédiaire d’une source de confiance, comme un ami ou un membre de la famille, ne sautez pas d’étape. Faites des recherches sur la société et déterminez si l’organisme de réglementation des valeurs mobilières a pris des mesures à son égard. Parlez-en aussi à votre conseiller – il peut travailler avec vous pour éviter une fraude.

En général, les fraudeurs profitent de la peur et de la cupidité, alors méfiez-vous si une personne emploie un ton menaçant ou si l’offre semble trop belle pour être vraie. Il est préférable de traiter uniquement avec des conseillers inscrits (consultez la liste sur le site Web des Autorités canadiennes en valeurs mobilières à l’adresse www.sontilsinscrits.ca/ ), de ne faire des chèques qu’aux sociétés inscrites et non aux conseillers individuels, et de n’investir que dans des produits qui ont fait l’objet d’un prospectus déposé auprès de l’organisme de réglementation des valeurs mobilières.

Demandez des documents d’information sur tout placement que vous envisagez et ne signez jamais un formulaire vierge ou un formulaire que vous ne comprenez pas complètement. N’oubliez pas que les conseillers de confiance sont heureux de prendre le temps de bien expliquer les produits et de répondre à toutes vos questions.

Essentiellement, la meilleure défense consiste à être bien informé. Renseignez-vous sur la fraude, parlez-en à vos amis et aux membres de votre famille et discutez-en avec votre conseiller pour mieux protéger votre actif de ses conséquences financières et émotionnelles.

Qui est vulnérable à la fraude liée aux placements?

Tout le monde peut être victime de fraudes liées aux placements, mais les victimes les plus probables ont certains points en commun5 :

  • Ils ont un niveau de scolarité élevé.
  • Ils prennent des risques.
  • Ils font généralement confiance aux autres.
  • Ils ont trop confiance dans leurs décisions de placement.
  • Ils effectuent des opérations fréquentes et changent de placements toutes les semaines.
  • Ils craignent de rater des occasions s’ils n’agissent pas immédiatement.

Ces investisseurs devraient être particulièrement prudents lorsqu’ils évaluent de nouvelles occasions de placement. Cela dit, tout le monde doit prêter attention aux signaux d’alarme, comme la promesse de rendements élevés sans risque, la nécessité de prendre une décision rapidement ou l’exigence de ne pas ébruiter l’information6.

1 www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/index-fra.htm
2 www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/scams-fraudes/individual-individuelle-fra.htm
3 https://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/features-vedette/2020/covid-19-fra.htm
4 www.canada.ca/fr/agence-consommateur-financiere/services/vos-outils-financiers/fraude/fraude-1/5.html
5 www.canada.ca/fr/agence-consommateur-financiere/services/vos-outils-financiers/fraude/fraude-2/3.html
6 https://www.autorites-valeurs-mobilieres.ca/outils_de_linvestisseur.aspx?ID=736